Abonnez-vous à notre newsletter et recevez votre code promo avec 5 % de réduction !

L’atelier de construction et de charpenterie de deux frères suédois

Sous Wood-Mizer, Europe

L’atelier de construction et de charpenterie de deux frères suédois

 

En Suède, Göran & Lennart Ståhl travaillent le bois et fournissent à leur clientèle locale du bois d’œuvre de qualité pour la construction et la finition de leurs maisons. Les deux frères utilisent principalement les outils et machines de la gamme Wood-Mizer, notamment la raboteuse/moulurière quatre faces MP260 et la dégauchisseuse MP160. « Ces machines Wood-Mizer sont à la fois efficaces et faciles à utiliser. À vrai dire, nous avons l’intention d’acquérir d’autres machines Wood-Mizer, tellement nous sommes satisfaits de leur fonctionnement », dit Göran avec un sourire.

La Suède est couverte de forêts à 70 %, aussi la menuiserie y est-elle une activité très populaire. Le lac Tisnaren, près de Hallsberg, est la principale attraction touristique de la région, et l’on y trouve quantité de maisons d’été et de campings. C’est une destination estivale populaire, environnée de forêts magnifiques, avec des coins de pêche formidables. Hallsberg est la ville principale de la région, mais les frères Ståhl vivent et travaillent dans les localités voisines de Granvik et Rävhult. 

 

 

« Nous avons une longue tradition de travail avec ce matériau. Le bois est fascinant, c’est un matériau vivant », explique Lennart. « Notre père était un homme inventif et doué pour la menuiserie. Il nous a tout appris du travail du bois. Il n’est plus parmi nous, mais je suis sûr qu’il aurait aimé les machines modernes de menuiserie », ajoute Göran.  

« Lorsque vous rabotez une planche, le grain change avec chaque essence de bois. Les essences ont toutes leur odeur, vous reconnaissez tout de suite le bois sur lequel vous travaillez. C’est la partie la plus fascinante », remarque Lennart. « Ce que j’aime avec le bois, c’est que vous partez de l’origine, de l’abattage de l’arbre, puis vous raffinez avec le sciage, le séchage, le rabotage. Vous êtes là du début à la fin du processus ! Et à la fin, c’est une impression formidable de voir le résultat de votre travail posé sur un bâtiment… où il restera un siècle. » 

« Lorsque vous travaillez avec le bois, vous n’avez généralement qu’une seule chance, et il ne faut pas la manquer. Sinon, vous devez tout reprendre à zéro avec un autre morceau de bois. Ce problème n’existe pas quand vous travaillez sur l’acier, qui peut toujours être ressoudé », fait remarquer Göran.

 

 

Les deux frères produisent essentiellement du bois d’œuvre pour la construction et réalisent quelques travaux de charpenterie, généralement pour des commandes spéciales sur mesure. Ils s’approvisionnent en bois dans les forêts avoisinantes, mais il leur arrive aussi d’acheter du bois aux scieurs locaux. Il faut attendre que le bois soit séché pour pouvoir commencer le rabotage avec la raboteuse/moulurière MP260. « Nous avons acheté cette machine il y a environ trois ans, et nous en sommes enchantés », déclare Lennart. « Auparavant, nous utilisions un ancien modèle de raboteuse, mais c’était plus difficile, et le réglage des fers prenait plus longtemps. Avec la raboteuse MP260, il suffit de 20 minutes, si on a de l’expérience. C’est une machine simple : tout le monde peut apprendre à l’utiliser. »

« Je me souviens de ces machines qui étaient répandues dans les années 1990 et vendues sous la marque Moretens, mais aujourd’hui, Wood-Mizer a repris la production et l’a faite passée au niveau supérieur », déclare Lennart. La compagnie Wood-Mizer a plus de 40 ans d’expérience dans la fabrication de scieries de qualité, et cette expérience l’a aidée à développer une gamme de machines de menuiserie compactes et pratiques. 

La raboteuse/moulurière quatre faces MP260 est une machine précise et fiable pour les ateliers de charpenterie de taille petite ou moyenne. Elle possède quatre têtes de coupe avec des fers interchangeables, permettant de traiter les quatre faces de la planche en un seul passage. Il y a deux têtes de coupe horizontales et deux verticales, entraînées par des moteurs séparés. La table de travail de la raboteuse/moulurière MP260 est en fonte, pour en garantir la stabilité et la solidité. Le pupitre de contrôle ergonomique permet une utilisation facile. « Cette raboteuse/moulurière présente l’avantage de raboter les quatre faces à la fois. Il n’est pas nécessaire de faire passer la pièce plusieurs fois. On la passe une fois, et ça y est. Avec la vitesse variable de 2 à 12 m/min, nous obtenons toujours un fini impeccable », explique Lennart. « La machine accepte des pièces jusqu’à 260 mm de large, ce qui la rend parfaite pour faire des équarris ou des poutres de qualité pour la construction. »  

 

 

Une autre machine que les deux frères utilisent dans leur travail est la raboteuse/dégauchisseuse Wood-Mizer MP160, qui leur permet de produire des planches et des équarris à des cotes précises. La machine comporte une tête de coupe horizontale pour le dégauchissage (table inférieure) et pour le rabotage (table supérieure). Le passage d’une opération à l’autre ne nécessite pas d’arrêt ni de réglage de la machine.

Ces deux machines permettent de réaliser des produits finis conformément aux spécifications précises du client, comme parquets, bardage, moulures de plafond, voliges de façades, plinthes et autres éléments décoratifs. « Nous pouvons réaliser divers profils sur les machines Wood-Mizer. Tous ces profils originaux sont réalisés en une seule passe. Le client reçoit un produit prêt à l’assemblage. Après avoir posé le bon fer de coupe, nous pouvons réaliser ces éléments dans tous les styles désirés », explique Göran. « Nous sommes très satisfaits de ces machines, et elles fonctionnent si bien dans notre atelier que nous les recommandons aux autres artisans et menuisiers. »   

 

 

***