Restauration d’anciens monastères en Bulgarie avec les scieries Wood-Mizer

Sous Wood-Mizer, Europe

Restauration d’anciens monastères en Bulgarie avec les scieries Wood-Mizer

 

Le monastère orthodoxe de Varovitets à Etropole, en Bulgarie, a été fondé en 1158 et est devenu au cours du Moyen-âge un haut lieu de connaissance spirituelle, où les moines copiaient des livres liturgiques. Deux scieries Wood-Mizer œuvrent à la restauration du monastère, dans le respect total de son architecture authentique.

L’abbé Emil Yakimov, responsable de la restauration depuis 2003, déclare : « Nous avons commencé par la réparation du sanctuaire, mais nous avons découvert que le toit était aussi entièrement à restaurer. C’était difficile ; le besoin en bois était considérable. Le monastère possède 4 000 hectares de forêt, donc la matière première ne manquait pas, mais il fallait réaliser un grand nombre de planches de dimensions variées ».

En 2008, Emil Yakimov a appris l’existence des scieries Wood-Mizer et a décidé que le monastère avait besoin d’acheter une scierie LT40.

 

With the help of sawmills the monastery mills logs from own forestsWith the help of sawmills the monastery mills logs from own forests

 

« Cette machine nous a permis de commencer le sciage des grumes provenant de notre forêt, et nous avons pu réparer le toit du sanctuaire. Ensuite, nous avons restauré les toits et les planchers de tous les bâtiments », précise l’abbé Yakimov.

Un des avantages des scieries Wood-Mizer est que la scierie peut être transportée sur des routes de montagne pour scier le bois n’importe où ; même dans la forêt. La scierie coupe les planches à partir d’une bille avec une grande précision, tout en économisant du bois, car la finesse des lames de la scie à ruban permet d’avoir un trait de coupe de 2 mm seulement, et donc de produire plus de planches et moins de sciure à partir d’une bille.

 

The sawmills cut boards with great precisionThe sawmills cut boards with great precision

 

L’architecture du monastère de Varovitets est très inhabituelle. Au cours de la restauration, la priorité était de préserver l’apparence du sanctuaire telle qu’elle était depuis des siècles.

« L’église, dans sa configuration actuelle, a été construite en deux ans seulement, entre 1858 et 1860. À cette époque, la Bulgarie était sous le joug de l’Empire ottoman, et l’histoire raconte que la fille du sultan turc était tombée malade. Après s’être rendue au monastère de Varovitets, elle avait guéri. En signe de gratitude, le sultan a émis un « firman », un décret autorisant la construction d’une église. Nous conservons ce document au monastère ».

 

The monastery restored with the preservation of its authentic architectureThe monastery restored with the preservation of its authentic architecture

 

L’entreprise familiale des frères Veleganov, qui fabrique des cloches depuis plus de 200 ans et de nombreuses générations, a fondu les nouvelles cloches pour le clocher. Des artistes de l’atelier du célèbre peintre bulgare Sasho Rangelov ont décoré l’intérieur du sanctuaire de fresques magnifiques. Ce travail a demandé environ quatre ans.

 

Famous Bulgarian painter Sasho Rangelov decorated the temple's interiorFamous Bulgarian painter Sasho Rangelov decorated the temple's interior

 

Aujourd’hui, les anciennes cellules du monastère sont reconverties en chambres d’hôtes.

« Elles gardent les mêmes dimensions que les cellules, mais nous avons ajouté les équipements nécessaires (douche et toilettes) dans chaque chambre ». Les pèlerins ont la possibilité de passer plusieurs jours au monastère de Varovitets.

 

The former monastery cells rebuilt into guest roomsThe former monastery cells rebuilt into guest rooms

 

Le bois pour la construction est scié puis séché à l’air. La restauration est encore en cours.

« Nous sommes très heureux des progrès de la restauration, et nous avons décidé de nous procurer une deuxième scierie Wood-Mizer. Le bois que nous produisons avec ces deux machines est désormais utilisé pour restaurer d’autres églises et monastères en Bulgarie. Par exemple, nous avons transformé le bois pour un monastère à Lovech qui existe depuis le IXe siècle. L’église avait été détruite, mais elle est reconstruite aujourd’hui avec du bois préparé par nos scieries Wood-Mizer », déclare l’abbé Emil Yakimov.

 

The timber is used for renovations of monasteries in whole BulgariaThe timber is used for renovations of monasteries in whole Bulgaria
At the moment the monastery operates two Wood-Mizer sawmillsAt the moment the monastery operates two Wood-Mizer sawmills